31 décembre 2009

Interlude: empreinte ecologique (3)

Soutenez le dialogue entre les espèces: Embrassez une grenouille!

A l'occasion de la sortie au cinéma de la dernière production de Disney "La princesse et la grenouille", les vétérinaires de l'American Veterinary Medical Association (AVMA) se sont fendu d'un communiqué pour rappeler que "les grenouilles, tout comme les amphibiens et les reptiles, peuvent être une source d'infections aux salmonelles chez les humains."
Ils croient bon d'ajouter que si, dans les films, embrasser une grenouille peut vous donner un prince qu'il faudrait suivre les précaution d'usage habituelles: “Do not try this at home.”

30 décembre 2009

Interlude: empreinte ecologique (2)

Le spam pollue autant que 3,1 millions de voitures indique une étude commandée par Mc Afee.

Bon, ils ne sont pas tout à fait désintéressés, puisqu'ils vendent le software qui doit nous sauver de la catastrophe... Mais bon...
En tout cas, si vous n'avez pas suivi mon conseil d'hier, et mangé votre chien ou chat... si vous n'avez pas écrasé celui de la voisine... il est peut-être temps de faire un sort à la voisine elle-même.
Oui, oui... celle là qui, quand elle avait huit ans, vous envoyait des chaines pour recevoir des centaines de cartes postales... à 25 ans d'autres vous promettant la fortune si vous envoyiez un billet de vingt francs à dix personnes et faisiez suivre cette lettre à dix autres... et à 40 ans passés vous supplie d'envoyer à tout votre carnet d'adresse l'alerte pour truc qui a été enlevé hier au supermarché voisin, un avertissement contre les désodorisants qui font tomber vos dents (franchement, ça dépend où on se l'applique!), et la pétition pour faire libérer trucmuche qui va être lapidée pour avoir refusé d'épouser un gros salaud (vieux, africain et noir par ailleurs)...

Mc Afee ne vous révélera sans doute pas le poids en voitures des spams diffusés par votre voisine uniquement... mais, à défaut d'efficacité réelle pour l'environnement, sa disparition pourrait en avoir une, mesurable et immédiate, pour votre tranquilité! Et par ailleurs, si tout le monde en faisait autant, le monde ne serait-il pas un peu plus souriant?
ACT NOW !

29 décembre 2009

Interlude: empreinte ecologique (1)


Il est temps de manger votre chien ("Time to Eat the Dog: The Real Guide to Sustainable Living")...

Savez-vous que selon une étude très sérieuse, un chien a le même impact polluant sur la planète qu'une Toyota Land Cruiser roulant 9.500 km par an. Qu'un chat en a autant qu'une VW Golf roulant pendant un an.

Vous voulez réduire votre empreinte écologique? Vous savez ce qu'il vous reste à faire!
Et pourquoi ce sont spécialement la Toyota et la VW qui ont été cités, je n'en sais rien. Il y aurait de la publicité cachée là dessous?

28 décembre 2009

Interlude...

Les plus anciens se souviendront des interludes de la télévision (en noir et blanc) d'antan...
La technique, tout autant que le recours systématique au direct, nous imposaient, quotidiennement, l'une ou l'autre de ces pauses, au cours desquelles ne défilaient à l'écran, selon la saison, que des images de ruisseaux, de feuilles mortes qui tombaient, de poissons rouges dans leur aquarium,... en attendant que le studio puisse enfin reprendre la main.

Et bien, voilà le temps venu pour un épisode d'interlude, sur ce blog et dans ma vie tout autant que pour ma pratique professionnelle ou bien celle de la photographie.
Je passe demain matin sur le billard. Sous le couteau du chirurgien. Qui va tenter de rendre à mon cou un peu de mobilité, à ma moelle épiniere l'espace qui devrait être le sien. Et sauver ainsi ce qui peut l'être de ma mobilité future.

Il se passe donc bien des choses en studio, les techniciens s'activent, courent de gauche et de droite, même si vous ne les voyez pas à l'écran... Et si la technique me fait maintenant défaut, bien d'autres techniques sont appelées à la rescousse.
Mesdames et Messieurs, cher public, veuillez nous excuser de cette interruption. Nos émissions vont reprendre dès que possible.

22 décembre 2009

Meilleurs voeux...

S'il ne fallait retenir que deux souvenirs photographiques de cette année 2009, il y aurait bien entendu mon expo de septembre (et l'accueil un peu inespéré de ma série sur la vieillesse), et ensuite ce récent voyage au Liban et sa moisson d'images et d'impressions.

Espérons que l'année qui vient sera de la même veine...

Meilleurs voeux à chacun!

14 décembre 2009

Expo: Vanessa Gandar / Mon ilot


Expo: Vanessa Gandar / Mon ilot
4/12/2009 - 20/12/2009
Halfenhalf asbl / 19, rue de la clé / 1000 Bruxelles
Ouvert du vendredi au dimanche / 14:00-19:00 ou le jeudi sur rendez-vous

Tout mon travail artistique repose sur la notion de voyage, et donc sur les démarches et l’état d’esprit que cela implique. C’est-à-dire la découverte, la rencontre de nouveaux territoires, de personnalités, de perceptions, de pensées et de cultures différentes. C’est avec ce regard simple et généreux que je me suis laissée séduire par les possibles photographiques et lyriques de la l'île de la Réunion. La nature généreuse et sauvage dont cette île dispose m'a permis d’envisager un travail photographique original révélant la singularité de ce territoire: sa géographie, son histoire, mais aussi sa sociologie et son dynamisme actuel. Par le biais de cette exposition photographique je cherche à rendre compte des émotions sincères et uniques que j'ai pu éprouver en me laissant imprégner par la poésie et la diversité de ce territoire en devenir.
Vanessa Gandar

09 décembre 2009

Expo: Charles Lemaire / Bruxelles

Expos de mes photos de la série Closer/Plus près/Dichterbij dans une maison de retraite: L'Olivier / 46 rue des statuaires / Uccle - en décembre
En décembre 2009

08 décembre 2009

Numero 229

Eh bien voilà, c'est fait...
Le numéro 229, c'est moi...
Au lieu des 8 kg de ma chambre technique Sinar P2 (vendue depuis samedi)... des 2 kg de mon Hasselblad 501C (non, celui là, je le garde, objectifs interchangeables, dos interchangeables, bagues macro... j'en aurai encore usage)... je n'aurai plus qu'à trimbaler 1 kg de Voigtländer Bessa III 667...

06 décembre 2009

La photographie attire le public...

"La 44e édition des Fêtes de la Saint-Martin a connu un succès détonnant. Plus de vingt mille personnes (contre quinze mille ces dernières années) ont sillonné durant les quatre week-ends de novembre les chemins qui mènent..." (Xavier Attout dans Le Soir du mardi 1er décembre 2009)

04 décembre 2009

Le blog d'Ariane...

S'il ne fallait en suivre qu'un (à part le mien évidemment) je vous proposerais le blog d'Ariane.
Parfois un peu trop branché ou chic à mon goût... mais en tout cas assez imprévisible pour retenir votre intérêt!

02 décembre 2009

Expo: Wim De Schamphelaere

Expo: Wim De Schamphelaere
Mc Bride Fine Art / Pourbus Straat 3b / 2000 Antwerp
3/12/2009 - 22/12/2009

Comme beaucoup avant lui, Wim De Schamphelaere a commencé sa vie professionnelle dans un domaine bien différent de celui des arts, avant de diriger et son expertise et son énergie vers son projet africain et la photographie.
De Schamphelaere combine le collectif et l'individuel dans ses images par la magie de la technologie digitale.

30 novembre 2009

Vu et touché le Voigtlander Bessa III 667...

J'ai enfin vu et manipulé, le Voigtlander Bessa III 667, chez Campion (Rue Saint-Boniface 13 / 1050 Ixelles) à Bruxelles.

Je voulais en tester le poids... essai concluant. Il est vraiment léger pour un moyen format: Le Mamiya 7 fait 1210 grammes avec son 80mm, le 667 seulement un kilo...
Je voulais voir aussi le viseur... surprenant de clarté et de précision. Un cadre blanc donne la zone utile (je l'ai testé en configuration 6x6).
Astucieux aussi et particulièrement simple le changement de format (un sélecteur à tourner sous le cheminement du film) et de type de bobine (passage de 120 à 220 par glissement à gauche ou à droite du presse film.
Un appareil étonnant de modernité... Certains ont cru qu'il s'agirait d'un gadget sans avenir... Il se pourrait que cela devienne, dans sa niche particulière, un grand succès commercial.

Dommage tout de même qu'il se négocie sur le continent entre 2000 et 2400 euro (le prix officiel étant de 1999 euro) pour seulement 1500 chez B&H photo video à New York. Avec la différence de prix, on peut s'offrir le billet d'avion pour New York !

Mais pour moi c'est sûr: c'est mon prochain boitier... Et je crains que mon Hasselblad aura pas mal à souffrir de la comparaison avec ce nouveau venu...

28 novembre 2009

Vu: Trace Bleue / Poze (collectif)

J'ai vu, ce samedi, l'exposition "Trace bleue (comment mettre de la couleur dans la photographie noir et blanc)" du collectif photographique Poze.

Des travaux de Denis Gysen, Julie Semal, Julien Matheys, Jean Dujardin et Marc DeLeneer, je retiendrai surtout:

L'exceptionnelle qualité du travail de Julie Semal (voir aussi son site), qui signe par ailleurs l'illustration de l'affiche. Ses séries d'autoportraits, autour du narcissisme et de la transparence, sont envoutantes, des plus petits formats (pratiquements des contacts 6x6) aux plus grands. En particulier, dans ces derniers, la qualité et la présence des matières des décors, fait opposition à la transparence et à la fluidité des êtres. Superbe! (J'ai même - moi qui déteste les rythmes imposés, s'agissant d'images fixes - presque apprécié sa projection numérique...)

L'étrange nature des paysages de Denis Gysen. Sans doute faits au Holga, ils attirent le spectateur comme s'ils voulaient l'engloutir dans un monde magique.

La poésie enfin du reportage de Marc De Leneer qui, à côté d'une vision au plus près - au sens physique - de la reconstitution historique du débarquement en Normandie, affiche la poésie totale d'une vision surréaliste des vagues. On s'attendrait à voir émerger le GI de Frank Cappa de cette perspective nocturne.

Sans oublier, évidemment, la découverte de ce nouveau lieu d'exposition, joint aux nouveaux labos d'Achromatic de Jean-Marie Vandeloise (Avenue du Port 108-110 / Bruxelles 1000 / Building E / Entrée porte Cornet & Co)

Stieglitz19 a LINEART

LINEART
4/12/2009 - 8/12/2010

La galerie Stieglitz19 (Anvers) a été sélectionnée
Les artistes suivants montreront leur travail: Elke Boon, Ben Gest, Ben Murphy, Alfonso Brezmes, Richard Pak, Jimmy Kets, 223, Yang, Chen, Francois Goffin et quelques nouveaux talents...

27 novembre 2009

Collectif Poze / Trace Bleue

Exposition "Trace bleue" du collectif photographique Poze
... comment mettre de la couleur dans la photographie noir et blanc...

Denis Gysen, Julie Semal, Julien Matheys, Jean Dujardin, Marc DeLeneer

Avenue du Port 108-110 / Bruxelles 1000 / Building E / Entrée porte Cornet
27/11/2009 (19-23h) ... attention, c'est aujourd'hui!
et 28/11/2009 (13-18h)

Expo: Bruno Lestarquit / Mes envers verts

Expo: Bruno Lestarquit / Mes envers verts
Du vendredi 04 décembre 2009 au mercredi 13 janvier 2010
Maison Culturelle d'Ath / Château Burbant / Rue du Gouvernement / 7800 Ath

Bruno Lestarquit a enseigné durant toute sa carrière dans le domaine des sciences et de la nature, ce qui l'a mené en tant que photographe à nous proposer une exposition sous le titre " Mes envers verts ", celui d'un décor familier appartenant désormais au passé.
La démarche est inspirée d'une recherche de l'étrange, mais aussi d'un travail sur les formes et les matières avec des approches en photographie rapprochée.


Ingénieur industriel agricole, Bruno Lestarquit s’est formé en autodidacte à la photographie. Il a créé les ateliers Photo de la Maison de la Culture de Tournai. Par la rédaction de chroniques culturelles dans divers quotidiens locaux, Bruno Lestarquit est attentif à la création artistique en Hainaut occidental depuis de nombreuses années. Ses recherches photographiques mettent souvent en évidence le jeu des lignes et des formes. Il travaille le noir et blanc ainsi que la couleur. Ses réalisations peuvent être proches de l’abstraction. Bruno Lestarquit s’est inspiré à diverses reprises du Pays Blanc, tant par le paysage que par les traces de l’exploitation de la pierre. La section d’Antoing de Présence et Action culturelles publie en 1988 un ouvrage mêlant des textes poétiques de Michel Voiturier à quatre-vingts clichés de Bruno Lestarquit. ’Bruno Lestarquit s’est à l’évidence beaucoup promené, de Barges à Vaulx, des Bastions à Chercq, de Colonne à Bruyelle, d’Allain à Antoing. Mais jamais comme un envoyé ministériel qui aurait voulu soupeser l’ampleur de la décadence ou évaluer la force d’espoir entre lesquelles le Pays Blanc se trouve actuellement suspendu. Pas plus qu’il n’a voulu oeuvrer en fonctionnaire du cadastre ni en agent immobilier qui aurait tenté de chiffrer en superficie, de cuber les volumes des espaces défunts ou actifs qui constituent le paysage de la région d’Antoing. Bref il s’est largement élevé au-dessus du reportage-constat pour évoquer avec sensibilité et brio tout ce qui fut et reste l’âme, la sueur les regrets, le tonus d’un terroir qui lui tient à coeur. Ses images, en noir et blanc, font revivre bien des témoins que l’oeil, par habitude, n’aperçoit sans doute plus: carrières inondées, fours à chaux abandonnés, usines délabrées, végétation envahissante, machines rouillées, poutres tordues, maisons d’ouvriers désertées, stations de pompage, démodées, wagonnets oubliés. Mais l’auteur ne se veut pas défaitiste des péniches chargées continuent à sillonner l’Escaut, à franchir les écluses du Grand Large. des grues s’activent au transbordement : le ventre du Pays Blanc n’a heureusement pas fini de livrer des cailloux.’ (Émile Sampoux - Nord Eclair, 8 juin 1988 - extrait)- Extrait de 50 artistes et les Plaines de l’Escaut
Source: ACHO

26 novembre 2009

Visual Identity / Audo, Cuvillier, Mourlon, Juste, Guenet


Visual Identity / Audo, Cuvillier, Mourlon, Juste, Guenet (photo et video)
28/11/2009 - 9/12/2009
Tour et Taxis / ENTREPÔT ROYAL /86C AVE DU PORT / 1000 Bruxelles

Tour & Taxis vous présente une exposition regroupant le travail de quatre photographes et une vidéaste au sein d'une exposition collective.
GATH: Gaëlle Audo et Thierry Cuvillier montrent comment l'être fait corps avec la matière ( technique de surimpression) ou se fond dans les lieux abandonnés, témoins du passage du temps.
Vincent Mourlon B. nous met face aux "hiatus" de ses parcours pédestres, ces petits riens qui accrochent son regard, stimulent son imaginaire et lui racontent des histoires.
Béatrice Guenet laisse entrevoir, au travers de ses vidéos, nos souhaits inassouvis, nos attentes parfois comblées mais souvent déçues, et notre sempiternel mal-être.
Emmanuel juste, présente des images des quatres coins du globe, des " fresques photographiques" qui, à ses yeux, disent quelque chose de la condition humaine ou visent simplement à induire une rêverie à propos des choses de ce monde.

25 novembre 2009

Nick Veasey / X-ray

Nick Veasey / X-ray
Young Gallery / 811 Zeedijk / 8300 Knokke
28/11/2009 - 17/1/2010

L'artiste anglais Nick Veasey utilise la technologie des rayons X pour éplucher, couche par couche, et pénétrer au coeur de toutes sortes de sujets: des gens, des objets, des objects naturels et des animaux...

24 novembre 2009

Derniers jours: David Widart

David Widart / photographies
L'an Vert / 5 rue Mathieu Polain / Liege

David Widart, artistes liégeois propose une série de portraits de rencontres.
Des personnages de la vie réelle, comme il tient à les décrire.
Un échantillon basé sur la diversité de la nature humaine et ses éclats.
Une exposition surprenante colorée et ludique représentée par des sourires et de la dignité.

23 novembre 2009

Guy Giraud / Dans la chute, la lumière

Guy Giraud. Dans la chute, la lumière
26/11/2009 - 9/1/2020
Rossi Contemporary / Rivoli Building - ground floor #17 / 690, chaussée de Waterloo / 1180 Brussels

(A la demande de l'artiste Guy Giraud, chacune des photographies exposées (dimensions 60 x 90 cm, edition de 9 exemplaires) sera proposée pendant les trois premiers jours au prix exceptionnel de 200 € TVAC, et ce à partir du soir du vernissage jusqu'au samedi 28.11 inclus.)

Déjà connu dans les cercles d’amateurs comme l’un des plus incisifs parmi les artistes néo-conceptuels français des années ’90, Guy Giraud revient, après plusieurs années d’une recherche aussi fructueuse qu’isolée, avec un travail photographique tout imprégné du calme et du silence dont l’artiste a voulu s’entourer, loin des projecteurs, loin de la scène de l’art: «C'est peu à peu, à mon insu, que la photographie s’est immiscée dans ma vie pour devenir une pratique quotidienne et centrale depuis maintenant cinq ans. Les circonstances, ma façon de vivre à cette époque ont été favorables à l’accueil de ce médium. Je l’ai laissé glisser. Question donc d’ouverture, de ductilité, plus que de raison».

Rossicontemporary accueille la première exposition de ces images. Nous sommes heureux de vous présenter de superbes vues de la nature et d’autres d’un microcosme domestique de fleurs, de plantes et de reflets de lumière sur tissus et velours, verres et porcelaines.
Se disposant naturellement en séquences harmonieuses (mais le choc visuel surgit ça et là), ces images semblent se recomposer devant nos yeux, pour nos oreilles, en une musique intérieure annonçant l’éternelle épiphanie, secrète et intense, de la nature et des objets. Dans la chute, la lumière, nous dit Guy Giraud, qui aime nourrir son art de lectures philosophiques, de Nietzsche à Debord, en passant par les Cinq méditations sur la beauté de François Cheng.

«Je suis attentif à ce qui va surgir dans l’image par le choix de son cadrage. Un découpage du réel qui fera voir ce qu’habituellement on ne voit pas et qui pourtant nous était paradoxalement si familier. Par exemple, dans la photographie des lys japonais (photo reproduite sur le carton d’invitation de l’exposition, n.d.l.r.), ce qui est en jeu dans sa construction même, ce sont des rapports de forces entre des lignes, des formes qui s'arque-boutent, se cabrent, se tendent, se heurtent, se livrent bataille. Une bataille sensuelle.
Entre ce que je suis en tant que sujet et les choses que je montre, j’essaie d’instaurer un certain rapport d’échelle, une harmonie, une poétique qui m’est propre. J’aime les artistes poètes et les philosophes artistes qui fouinent dans le petit, les redoutables «micrologues» comme les appelle le philosophe Peter Sloterdijk, car ils peuvent beaucoup avec très peu et créent de vastes espaces sur une tête d’épingle.»

La trentaine de tirages de 60 x 90 cm exposés sont disponibles en exemplaire unique (sur papier baryté contrecollé sur aluminium) accompagné d’un certificat et aussi en édition de 9 exemplaires sur papier bond, signés, numérotés et estampillés par l’artiste.

22 novembre 2009

A vendre: Sinar P2 complete

Pour cause de maladie, je me sépare de ma chambre technique.

Détails et status de la vente sur:
Galerie-Photo: le site français de la photographie haute résolution
Révélateur: des auteurs réunis pour vous faire découvrir leurs photographies
Vlanshop
2èmemain.be
Artis Belgique

PS: c'est moi qui suis malade, pas la chambre technique!

Helene Amouzou / Entre le papier peint et le mur

Hélène Amouzou / Entre le papier peint et le mur
Théâtre Royal de Namur / Place du Théâtre, 2 / 5000 Namur
15/10/2009 > 24/04/2010
Entrée libre les soirs de spectacle.

Pour sa 40e exposition, le Théâtre de Namur offre à son public une exposition, fruit d'un travail singulier.
Les autoportraits d’Hélène Amouzou sont d’abord ceux d’une jeune femme seule qui montre ce qu’elle peut photographier d’elle-même à bout de bras ou avec un obturateur sur pose T.
Par ces limites physiques et techniques qui soulignent un manque de moyens, ils sortent du cadre convenu de la représentation de soi pour accéder d’emblée au registre de la métaphore.
D’évidence, ils nous disent moins à quoi ressemble son auteure (où ce qu’elle voudrait qu’on perçoive d’elle) qu’ils ne nous laissent entendre la situation angoissante qui est la sienne depuis dix ans : celle d’une immigrée en attente de régularisation. Il y a par exemple ces deux fantastiques images où on la devine plus qu’on ne l’aperçoit.
Sa robe à fleurs se confond avec les fleurs du papier peint défraîchi de la mansarde qui lui sert de studio. Son visage est mangé par le haut du cadrage.
La première photo nous la montre de face, la suivante de dos. Vient-elle d’arriver ? Part-elle ? On n’en sait rien. Simplement elle porte une valise qui, elle, apparaît distinctement. Impression étrange d’avoir en face de soi quelqu’un que tout pousse à s’en aller et qui, pour rester parmi nous, en est venu par l’entremise de ses images à se glisser entre le papier peint et le mur.
La trentaine d’autres photos en noir et blanc confirment cette intuition. Que ce soit sous forme d’ombre portée sur le mur ou du flou de son corps en mouvement, la jeune Togolaise réussit à nous dire qu’elle est-là sans y être et que sa grande crainte est de ne pas réellement exister. En quatre années de cours à l'Académie à Bruxelles, elle a appris à être présente dans les images. Le plus dur reste à faire : convaincre l’administration qu’elle a sa place parmi nous.


Ce travail est aussi l'objet d'un livre chez Husson éditeur.

21 novembre 2009

Concours: Hesbaye brabanconne

Concours photographique: Clichés de mon cadre de vie en Hesbaye brabançonne

Avis aux photographes, aux amoureux et curieux des paysages de la Hesbaye Brabançonne...!
Tout prochainement, l'asbl Culturalité en Hesbaye brabançonne et ses partenaires initient un concours photographique.
Une manière originale de récolter vos sentiments aussi subjectifs soient-ils sur votre cadre de vie, vos paysages émouvants et insolites mais aussi une façon innovante de vous faire participer à la promotion et à la mise en valeur de votre région, votre lieu de vie, la Hesbaye brabançonne.
A partir du 22 novembre prochain, soyez donc attentifs à toutes informations plus précises qui seront diffusées à ce sujet via le site www.hesbayebrabanconne.be, vos journaux locaux, notre agenda, vos revues communales... et préparez vos appareils photos...

Felten / Massinger à Tourinnes la Grosse

Felten / Massinger
Ferme Saint Georges / Rue du moulin à eau 2 / Beauvechain

A l'occasion des fêtes de la Saint Martin à Tourinnes la Grosse
Du 8/11/2009 au 29/11/2009 (samedi de 14 à 18h, dimanche de 13 à 18h)

On connait les photos de Felten et Massinger, on s'étonne toujours à les parcourir de tel ou tel détail qui apparaît, souvent comme un fantôme. Le temps du regard tente de rejoindre la durée de la prise de vue.
L'accrochage ici permet de se poser tout au centre de l'espace et, en tournant sur soi, de capturer l'une après l'autre, toutes ces visions si différentes.

Expo: Points de vue / Club Riva Bella

Expo: Points de vue / Club Riva Bella
Exposition des membres du photo-club Riva-Bella de Braine-l'Alleud, chacun exprimant en 3 à 6 photos son "point de vue" sur un thème personnel.
Musée Communal de Braine-l'Alleud / Place Cardinal Mercier / 1420 Braine-L'Alleud
28/11/2009 - 19/12/2009
Du lundi au samedi, 10:00-12:30 et 13:30-16:00

20 novembre 2009

Alain Janssens a Tourinnes la Grosse

Alain Janssens
A la Clémance / Rue Leeman 5a / Tourinnes la Grosse

A l'occasion des fêtes de la Saint Martin à Tourinnes la Grosse
Du 8/11/2009 au 29/11/2009 (samedi de 14 à 18h, dimanche de 13 à 18h)

Une exposition de photos déjà toutes vues, si ma mémoire ne me fait pas défaut, à Stavelot. Mais dans des combinaisons et des rapports bien différents qui éveillent une tout autre perception.
L'accrochage est ici particulièrement intéressant et bien peu conventionnel qui fait un usage très judicieux de la forme du lieu.

Leen Cools a Tourinnes la Grosse

Leen Cools
Relais Saint Martin / Rue de Beauvechain 22 / Tourinnes la Grosse

A l'occasion des fêtes de la Saint Martin à Tourinnes la Grosse
Du 8/11/2009 au 29/11/2009 (samedi de 14 à 18h, dimanche de 13 à 18h)

Des visions floues de personnages dans une (trop) petite expo qu'il serait dommage de manquer. Tout près du centre d'accueil.
En espérant en voir un peu plus prochainement.

Olivier Cornil a Tourinnes la Grosse

Olivier Cornil
Rue du Culot 33 / Tourinnes la Grosse

A l'occasion des fêtes de la Saint Martin à Tourinnes la Grosse
Du 8/11/2009 au 29/11/2009 (samedi de 14 à 18h, dimanche de 13 à 18h)

Enfin... me suis-je dit en voyant l'expo d'Olivier Cornil!
Les visites à son site web ne suffisent évidemment pas.

Du 6x6 en couleur... tout juste ce que j'aime!
Mais surtout, une cohérence totale de son travail; que l'on passe de l'Islande à la Chine ou du Pays Noir aux Etats-Unis, le même regard est là, qui semble voir, au delà de l'apparente banalité, quelque chose tout près de surgir, comme caché dans les entrailles des paysages ou les murs de villes trop vides de sens.
Rarement aussi j'ai vu des séries photographiques où l'on perçoit le photographe autant qu'ici, le sentant en voyage, le sentant regardant, le sentant photographiant.
Sans aucun doute pour moi, ma meilleure expérience de ces fêtes de la Saint Martin 2009.

19 novembre 2009

Jim Sumkay dans les rues de Tourinnes la Grosse

Jim Sumkay
Un peu partout…

A l'occasion des fêtes de la Saint Martin à Tourinnes la Grosse
Du 8/11/2009 au 29/11/2009 (samedi de 14 à 18h, dimanche de 13 à 18h)

Je me souviens fort bien ne pas avoir du tout apprécié d'être soumis au rythme de sa projection numérique lors de la biennale de Marchin, en août 2007.

Ici, rien que du plaisir!
Au hasard des rues et des villages, de grandes affiches en noir et blanc nous montrent ses images. Banales souvent, intrigantes parfois, mais qui accrochent le regard un instant. Puis nous laissent passer notre chemin, comme des publicités qui ne nous agresseraient pas et n'auraient rien à nous vendre... mais beaucoup à donner éventuellement!
Formidable aussi ce que le temps fait de ces affiches: en lacérant certaines, ne touchant pas à d'autres, tout doucement repliant certains sur elles-même... Sans aucune préoccupation pour leur intérêt, leur valeur ou leur localisation. Des photos, images d'une fraction de seconde, qui disent pourtant le temps qui passe.
Et qui laissent ainsi bien voir que l'art n'est ni nécessairement sacré, ni forcément inaccessible...

Lieve de Boeck a Tourinnes la Grosse

Lieve De Boeck
Rue de Mollendael 3 / La misère - Beauvechain

A l'occasion des fêtes de la Saint Martin à Tourinnes la Grosse
Du 8/11/2009 au 29/11/2009 (samedi de 14 à 18h, dimanche de 13 à 18h)

Une expo un peu faible, par manque de cohérence, dont émerge cependant une image extraordinaire: celle d'une veille voiture cubaine circulant dans la pluie. Une cousine de celle immortalisée par Bernard Plossu.
Lieve De Boeck évite tout de même les clichés sur Cuba.

D'autre part, il serait dommage de ne pas visiter cette exposition, ne fut-ce que pour saluer la constance de son hôte, Philippe Deltour, exposant infatigable de photographie (dont en 2008 le remarquable Olivier Van Rossum, et en 2007 des photographies anonymes) lors de toutes les fêtes de Tourinnes!

Jean-Paul Brohez a Tourinnes la Grosse

Jean-Paul Brohez
Au Beau Vignet / Place Saint Martin 3 / Tourinnes la Grosse

A l'occasion des fêtes de la Saint Martin à Tourinnes la Grosse
Du 8/11/2009 au 29/11/2009 (samedi de 14 à 18h, dimanche de 13 à 18h)

Je n'ai pas vraiment accroché à ses images faites de petits riens et d'instants insignifiants. Il faut dire que je n'aime pas les champignons!
Mais je me garderai bien d'en dégouter qui que ce soit (de ces photos et des champignons)...

18 novembre 2009

Isabelle Detournay a Tourinnes la Grosse

Isabelle Detournay
Moulin de Tourinnes / Rue de Beauvechain 1a / Tourinnes la Grosse

A l'occasion des fêtes de la Saint Martin à Tourinnes la Grosse
Du 8/11/2009 au 29/11/2009 (samedi de 14 à 18h, dimanche de 13 à 18h)

Tant ses portraits bruxellois que ses images de majorettes témoignent d'une grande familiarité avec ses modèles, d'une extrème confiance qu'ils lui font.
Aucun misérabilisme, aucune critique cachée (de ses modèles au moins).
Le sujet regarde la photographe et nous regarde. Et à notre tour, ce monde nous devient familier.

A retrouver prochainement pour Indian Portraits
Du dimanche 17 janvier au samedi 20 février 2010
Maison Culturelle d'Ath / Château Burbant / Rue du Gouvernement / 7800 Ath

Jacques Vilet a Tourinnes la Grosse

Jacques Vilet
Baptistère de l’Eglise de Tourinnes / Place Saint Martin / Tourinnes la Grosse

A l'occasion des fêtes de la Saint Martin à Tourinnes la Grosse
Du 8/11/2009 au 29/11/2009 (samedi de 14 à 18h, dimanche de 13 à 18h)

Deux séries sont exposées.
Des natures mortes dans le Baptistère. Qui partent du plus classique (un fruit, un poisson) pour nous entrainer doucement vers d'autres images qui le sont bien moins (quelque chose emballé dans un sac plastique opaque...). On croit en commençant avoir tout vu, tout compris... et l'on sort perplexe et le regard allumé...

Des "boites" dans la partie gauche de l'église. Inventaires cliniques de riens. Par exemple: des écheveaux de fil abandonnés, d'autres encore enroulés sur leur bobines de carton, la boite vide enfin. Comme des collections élémentaires et un peu ridicules.

17 novembre 2009

Dominik (Dominique Crevecoeur / Sylvie Aerens)

Dominik (Dominique Crevecoeur / Sylvie Aerens)
Exposent avec l'Atelier de l'image
Ancienne maison communale / 3 place Saint Martin / Tourinnes la Grosse

A l'occasion des fêtes de la Saint Martin à Tourinnes la Grosse
Du 8/11/2009 au 29/11/2009 (samedi de 14 à 18h, dimanche de 13 à 18h)

Ils exposent deux séries dans les greniers de l'ancienne maison communale. Ce sont surtout les paysages nordiques qui ont retenu mon attention pour leur force d'attraction. Avec eux, on se croirait plongé sous les cieux toujours un peu gris du grand Nord... Imprimés sur toile, sans cadres, ils débordent de leurs limites pour envahir l'espace d'exposition.
Une découverte intéressante en attendant leurs prochaines prestations.

Lu Ching-Shiow / Nature Trip / Urban Trip

Lu Ching-Shiow / Nature Trip et Urban Trip
One house management / Rue de Tourinnes 36 / Hamme Mille

A l'occasion des fêtes de la Saint Martin à Tourinnes la Grosse
Du 8/11/2009 au 29/11/2009 (samedi de 14 à 18h, dimanche de 13 à 18h)

Confirmation, s'il le fallait encore, du très grand talent de Lu Ching Shiow coutumière aussi du lieu d'exposition (Edge en 2007; et déjà en 2005).

Nature Trip continue, en l'approfondissant la démarche des expositions précédentes. Des paysages naturels, tourmentés parfois, brumeux souvent, où la mer et l'eau semblent indispensables. Une seule personne apparaît - la soeur de la photographe - dans une photo superbe et éblouissante de lumière, contrastant avec les ombres qui habitent les autres images.
On a l'impression qu'avec cette série on est allé au bout d'un voyage tant semble aboutie l'humanité de ce portrait lointain et se dissoudre le souvenir et la nécessité de nouveaux paysages.
J'ai moins été convaincu par Urban Trip (en 24x36 contrairement au 6x6 des productions précédentes), récit d'un parcours urbain dans Bruxelles. Hésitant entre des portraits précis et rigoureux, le reportage social à la belge et quelques expérimentations graphiques. Si ce travail est continué, il trouvera sans aucun doute sa cohérence plus tard.
Au moins faut-il convenir que Lu Ching-Shiow ne s'installe pas dans le confort d'une pratique figée. Ne manquez pas de voir son travail (à Tourinnes ou ailleurs!)

Frederic Lefever a Tourinnes la Grosse

Frédéric Lefever
Ferme de Wahenge 43 / L’Ecluse La Bruyère

A l'occasion des fêtes de la Saint Martin à Tourinnes la Grosse
Du 8/11/2009 au 29/11/2009 (samedi de 14 à 18h, dimanche de 13 à 18h)

Si vous avez manqué l'expo au BPS22... comme ce fut mon cas, ne manquez pas celle de Tourinnes.
Une oeuvre très originale et rigoureuse.
Une ascèse du regard sur l'architecture qui intrigue les plus réticents...

16 novembre 2009

Les portraits de Martine Zunini a Tourinnes la Grosse

Martine Zunini
Ferme de l’abbaye de Gembloux / 1 rue de la Station / Beauvechain

A l'occasion des fêtes de la Saint Martin à Tourinnes la Grosse
Du 8/11/2009 au 29/11/2009 (samedi de 14 à 18h, dimanche de 13 à 18h)

Une première découverte pour moi. Des portraits, de jeunes russes photographiés en 2008 et 2009 sur les rives de la Volga, qui pourraient à première vue faire penser à ceux de la hollandaise Rineke Dijkstra s'il n'y avait ces quelques éléments qui font ici toute la différence...
Les sujets de Martine Zunini ne tournent pas le dos à un espace vide et strictement géométrique: derrière eu, la plage et ses baigneurs, la diagonale du rivage.
Et si le coup de flash est bien là, Martine Zunini travaille son tirage pour en détacher les sujets, comme s'ils n'en faisaient pas tout à fait partie, comme s'ils tentaient de sortir de la photographie pour s'adresser directement à nous. Intervenir directement dans notre univers.
Une expo très originale et interpellante...
A voir sans faute...
Un auteur qu'il faut espérer revoir à l'occasion d'autres expositions...

Les photographes des fetes de la Saint Martin

Une très (trop?) longue journée passée à voir tous (à part Julien Deper) les photographes de ces Fêtes de la Saint Martin de Tourinnes...
LieuPhotographeAdresse du lieuCommentaire
1Jacques ViletBaptistère de l’Eglise de Tourinnes / Place Saint Martin / Tourinnes la Grosse18 nov
2Christian CouwenberghAncienne maison communale
2Dominik (Dominique Crevecoeur / Sylvie Aerens)Ancienne maison communale / 3 place Saint Martin / Tourinnes la Grosse17 nov
2Dominique MassantAncienne maison communale
2Eric KinartAncienne maison communale
2Jacques DeclercqAncienne maison communale
2Julien KinartAncienne maison communale
2Renaut RyckaertAncienne maison communale
2René BidoulAncienne maison communale
3Jean-Paul BrohezAu Beau Vignet / Place Saint Martin 3 / Tourinnes la Grosse19 nov
7Isabelle DetournayMoulin de Tourinnes / Rue de Beauvechain 1a / Tourinnes la Grosse18 nov
9Jim SumkayUn peu partout19 nov
9Leen CoolsRelais Saint Martin / Rue de Beauvechain 22 / Tourinnes la Grosse20 nov
15Alain JanssensA la Clémance / Rue Leeman 5a / Tourinnes la Grosse20 nov
17Vincent BeekcmanRue de la Gloriette 1 / Tourinnes la Grosse
24Olivier CornilRue du Culot 33 / Tourinnes la Grosse20 nov
30Julien DeperRue du Moulin à Eau 7a / Beauvechain
32Felten / MassingerFerme Saint Georges / Rue du moulin à eau 2 / Beauvechain21 nov
33Martine ZuniniFerme de l’abbaye de Gembloux / 1 rue de la Station / Beauvechain16 nov
41Lieve De BoeckRue de Mollendael 3 / La misère - Beauvechain19 nov
42Raphaelle Hambye40 rue du Broux / Beauvechain
44Frédéric LefeverFerme de Wahenge 43 / L’Ecluse La Bruyère17 nov
58Anne AdamChemin des prés 20 / Nodebais
70Lu Ching-ShiowOne house management / Rue de Tourinnes 36 / Hamme Mille17 nov
76Vincent VandenbroeckRue du Chabut 22 / Hamme Mille
88Anne Catherine ChapelleRue de la Cortaie 91 / Néthen
88Julie RasmontRue de la Cortaie 91 / Nethen

13 novembre 2009

Expo: Charles Lemaire / Neufvilles






Expos de mes photos de la série Closer/Plus près/Dichterbij dans une maison de retraite: Maison Marie Immaculée / 61 grand chemin / 7063 Neufvilles
12 novembre 2009 / 5 décembre 2009

Illustrations Anne Bartholomé

12 novembre 2009

Une semaine de photographie au Liban

Du 31 octobre au 8 novembre, j'étais au Liban. Un pays exceptionnel plutôt qu'admirable... Une semaine que j'ai essayé, comme lors de mes autres congés, de consacrer à la photographie.

A en faire évidemment: les résultats devraient me revenir en fin de semaine... Douteux pour l'instant. Pleins d'erreurs constatées qui ne manquent pas de m'inquiéter. Espérons seulement que leur impact sera moins terrible que ce que j'imagine...
Apprendre aussi un nouveau rituel. Classique toujours: voir, regarder, viser, photographier peut-être... Nettement moins ici: voir, regarder, vérifier s'il n'y a pas d'objectif militaire ou policier dans le cadre envisagé, si ce n'est pas le cas, viser alors seulement... si c'est le cas, s'éloigner discrètement..., photographier peut-être...

A en voir: trop sommairement lors de la foire du livre de Beyrouth...
A découvrir l'ouvrage des étudiants l'Académie libanaise des beaux arts "7 jours à Djibouti"...
A voir aussi le livre et quelques exemples de "Eleven views of Mount Ararat" de Gilbert Hage, une vision décallée du paysage au travers de sa représentation dans les intérieurs orientaux...
Et à feuilleter encore "Une histoire de la photographie au Liban" (de Michael Fani, aux éditions de l'escalier)

A remarquer dans les rues les très nombreuses affiches annonçant le "Street photography contest": Le projet "Lakum Hamra2akum wa li Hamra2i" est un concours de photographie de rue invitant à la rencontre de photographes de tous les niveaux dans un concours pour documenter et rendre éternelle la rue Hamra dans toute son authenticité, sa variété et ses contradictions. Les photographes captureront la rue Hamra au travers de leurs objectifs et la présenteront de la manière dont ils la voient; rues vides la nuit... embouteillées à midi... vie des cafés les après midi, visages familiers...
Du 22/10/2009 au 22/11/2009 et exposition des produits le 20/12/2009

Dans les ruines de la ville de Baalbek, dans la plaine de la Bekaa, à renconter le travail de Hermann Burchardt, produite au tournant des 19ème et 20ème siècles. Trop classiques lorsqu'il s'agit de batiments et de paysages; remarquables d'intérêt lorsqu'elles s'attachent à leurs habitants, orientaux ou occidentaux.

Coup d'oeil indiscret enfin dans les studios de photographes enfin... dont le plus étonnant reste bien pour moi celui des souks de Saida (Sidon) qui n'offrait pas seulement aux clients le fond avec paysage garanti authentique... mais aussi le choix de l'arme avec laquelle ils seraient photographiés. Dommage, le studio était fermé pour cause de grande prière du vendredi, sinon je me serais bien vu portraituré en barbu avec un AK47...

J'ai manqué enfin, l'exposition photo "Loco-motifs" de Marc Nader (jusqu'au 27 novembre 2009) à la galerie Aïda Cherfan.

11 novembre 2009

Expo: Isabelle Levenez / masques


Expo: Isabelle Lévénez / masques
13/11/2009-23/12/2009
Aeroplastics contemporary / 32 rue Blanche / 1060 Bruxelles

Pas de meta discours dans le travail d'isabelle Levenez. L'artiste ne questionne pasles moyens de la représentation mais plutôt ce qui ferait qu'une représentation a lieu: identité, relation à l'autre. Un travail sur la différence mais aussi sur l'appartenance (culture, religion). L'enfance, l'adolescence, les secrets de famille sont convoqués.
La question de l'androgynie est largement traitée. Des protagonistes rejouent leur propre histoire face caméra: homme armé mimant son suicide en boucle (pistolet sur la tempe); mouvements lents d'une femme debout elle a été malade, elle a perdu ses cheveux) ; homme en position de foetus dont l'image est projetée sous une table renversée; etc.
Ces petits tableaux paroxystiques, ces "panoramas intimistes", ces portraits d'émotions" interrogent le corps comme espace à découvrir. Ce que voit l'artiste devient une modélisation du réel (rendu type images de synthèse de certaines vidéos, silhouettes filmées sur fon noir, décontextualisées), ses micro-récits sont mus par des mouvements de balancier qui vont d'un pôle à l'autre (jour et nuit), d'un genre à l'autre (masculin féminin): l'être au monde comme un signe entre deux. Les installations d'Isabelle Lévénez (dessins, phrases écrites d'une main malhabile,vidéos) témoignent de ce qu'écrivait Artaud dans Artaud le momo: vous vous croyez le maitre de votre corps, non , il appartient à d'autres, à un autre, à l'autre, cet autre.
Pierre Denan, Extrait du texte de MAP, "où est Isabelle Levenez,"2004.

Expo: Bikx, Delmotte et Huyghebaert

Expo: Bikx, Delmotte et Huyghebaert
Maison des Artistes / Si la Vie acCourt / Avenue Paul Henricot, 14-16 / 1490 Court-Saint-Etienne
Contact: maison_artistes@yahoo.fr / 0496/04.30.70
13/11/2009-15/11/2009

Trois photographes de talent exposeront leurs oeuvres.
Vernissage le vendredi 13 novembre de 18h30 à 21h00; expo le samedi 14 novembre de 14h à 18h et le dimanche de 11h à 18h.




Mar Bikx: Le thème est l'insolite, dans plusieurs domaines très différents. Nature, containers, images surréalistes





Elise Delmotte: Une photographie simple et poétique qui transforme la réalité en images et converti votre regard en émotions





Daniel Huyghebaert: Il présentera trois des thèmes qu'il a abordés durant ces 2 dernières années au cours de photo de Mr Paul Fumière à l’académie d’Etterbeek. La photo de nuit. Une interpretation du paysage. Et une série de sculptures aquatiques inspirées de la technique de Eadweard J. Muybridge (1830–1904).

10 novembre 2009

Expo: Debbie Fleming Caffery / Timeless South

Debbie Fleming Caffery / Timeless South
12/11/2009 - 9/1/2010
Vernissage 10/11/2009 18h
Box Galerie / 88 rue du Mail / 1050 Bruxelles

Atelier promenade avec Jean-Marie Vandeloise

Le dimanche 22 novembre, l'asbl Culturalité en Hesbaye brabançonne et ses partenaires initient pendant les Fêtes de la Saint-Martin, une BALADE PHOTO – ATELIER à travers les superbes paysages de Tourinnes-la-Grosse et de la Vallée de la Néthen.
Le 22 novembre dès 11 heures au départ des locaux de l'ATELIER DE L'IMAGE à Tourinnes-la-Grosse, Place Saint-Martin, 3 (Ancienne maison communale, au 2éme étage).
Le parcours sera ponctué de commentaires touchant à la fois aux techniques de base de la prise de vue photographique par Jean-Marie VANDELOISE, photographe professionnel ainsi qu'à la lecture des paysages par un expert dans ce domaine.
Une participation de 5 euros vous sera demandée afin de vous concocter un petit casse-croûte pour le midi.
Infos et réservation obligatoire au 010.24.17.19 et également ml@culturalité.be

08 novembre 2009

Expo: Nick Brandt

Expo: NICK BRANDT à la Young Gallery
Exposition à partir du 12 novembre 2009 à fin janvier 2010

Nick Brandt ne doit pas être présenté. Ses images d'animaux évoquent le travail de Salgado: une mise en image spectaculaire de la nature comme celle que Salgado fait des drames du monde.
A voir au moins une fois!

07 novembre 2009

Expo: Vacances - regards de Femmes

Expo: Vacances - regards de Femmes
Centre Culturel de Flémalle / Rue du Beau Site 25 / 4400 Flémalle
7 novembre 2009

Photographier ne signifie pas uniquement faire des images, c’est un moyen de transmettre une information. Pourquoi ne pas profiter de nos vacances pour nous intéresser à la réalité de la vie de ces femmes qui nous voyons sans voir, que nous côtoyons sans connaître, que nous jugeons peut-être sans savoir ! Il n’est en aucun cas question de voyeurisme mais de connaissance et même parfois de reconnaissance. Les étrangères ne doivent pas rester, comme le nom pourrait le faire croire, des êtres étranges, et l’appareil photo est alors un bon moyen d’entrer en communication avec ces femmes d’ailleurs…Elles peuvent, si nous les respectons, nous ouvrir leur porte et leur cœur et nous faire partager ce qui est leur » soi propre ».
De retour chez nous nous ne les voyons plus de la même façon, nous gardons des images, des souvenirs, des couleurs, des odeurs différentes des nôtres mais combien enrichissantes ! L’exposition de tout ce que nous avons récolté permettra de partager cette expérience avec d’autres…
Une initiative de la Coordination « Côtés Femme… » de Flémalle. Organisation et informations : Bernadette Ledure, 0498/699832 / bernadetteledure@hotmail.com

06 novembre 2009

Expo: Yeleen / Nathalie Fastres

Yeleen - la lumière / Nathalie Fastrès / Photographies du Burkina Faso
14/11/2009 - 29/11/2009 - 14-17h
Centre Culturel des Roches / 5 rue de Behogne / Rochefort (5580)

« …Après avoir pratiqué la céramique pendant quelques années, j'ai été tentée par la photographie. Correspondant plus à mon côté contemplatif, elle a pris de plus en plus de place... Ce qui me plait surtout, c'est photographier pas grand chose et essayer d'en faire quelque chose. Je me suis rendue au Burkina Faso deux années consécutives pour y apprendre les techniques locales de la fonte du bronze. Je me suis laissée guidée par les couleurs, la lumière, le graphisme des choses du quotidien. »
En marge
- Vernissage vendredi 13 novembre à 19h
- Concert de Zaky Diarra dès 20h30.
- Stages de percussions par Zaky Diarra le 14 novembre

05 novembre 2009

Rappel: Photographie a Tourinnes

Les Fêtes de la Saint-Martin, c'est l'histoire d'une passion, la passion d'un village pour les arts plastiques, la musique, la danse et le théâtre.
44 ans plus tard, la passion est toujours là, dans le petit village convivial de Tourinnes-la-Grosse et environs. Les habitants accueillent chaque année des milliers de visiteurs avec simplicité, plaisir et volupté au cours des 4 week-ends de Novembre.
Les expositions d'art contemporain feront cette année la part belle à la photographie.

Voir ici

04 novembre 2009

Expo: Stephanie Pety de Thozee / Le travail des femmes en attente de regularisation

Exposition: Stéphanie Pety de Thozée / Le travail des femmes en attente de régularisation
Petit Theâtre Mercelis / Rue Mercelis 13 / 1050 Ixelles
12/11/2009 - 25/11/2009

Organisation collectif Caravane et Le monde selon les femmes

03 novembre 2009

Expo: AWSA / Femmes du monde arabe

Exposition photo «Femmes du monde arabe, ici ou ailleurs… un regard alternatif»
Centre culturel arabe / Rue de l’Alliance 2 / 1210 Saint-Josse
13/11/2009 - 27/11/2009
Vernissage: vendredi 13 novembre 2009 à 19h

Arab Women’s Solidarity Association - Belgium (AWSA-Be asbl) vous invite à découvrir, à travers cette exposition, le résultat de son grand concours photo 2009.
Remettant en question la vision monolithique de la «femme arabe», l’exposition regroupe les photos lauréates du concours dont l’objectif était de casser les stéréotypes associés aux femmes arabes et de traduire, par les images, la richesse de leur diversité situationnelle, culturelle et religieuse.

Rencontre-débat réservé aux associations le 18 novembre à 10h (réservation obligatoire): «Femmes arabes, une caravane entre deux mirages» avec Hawa Djabali, écrivaine et co-directrice du Centre culturel arabe.
Rencontre-débat ouvert au grand public le 19 novembre 2009 à 19h: «Femme et Arabe, un projet universel» avec Hawa Djabali.

[Contact & informations] 02 229 38 10 / awsabe@gmail.com / www.awsa.be

31 octobre 2009

Expo: Roel Jacobs - Le Temps qui Pousse / Les Arbres

Le Temps qui Pousse ou les Arbres de Roel Jacobs
Wassende Tijd, de bomen van Roel Jacobs
Photos, collage et projets de Roel Jacobs
Textes de Eddy Devolder

CIVA / rue de l’Ermitage 55 / BRUXELLES 1050
8/10/2009 - 31/1/2010
Tous les jours de 10.00 à 18.00

«LE TEMPS QUI POUSSE ou les arbres de Roel JACOBS »
Depuis des années, le photographe Roel JACOBS a entrepris une quête artistique autour du thème de l’arbre et du temps. Arbre dans la forêt ou arbre monumental ; Temps qui passe sur un monde inondé de lumière où l’homme est spectateur…et acteur.
A l’occasion de la sortie de cinq nouveaux timbres de La Poste consacrés aux arbres de la Forêt de Soignes et à l’occasion de l’édition du livre « Arbres de Belgique. Revisited » aux éditions BAI/Blondé nv, Roel Jacobs et la Bibliothèque René Pechère invitent le public à découvrir les fruits de cette quête au travers d’une exposition où les oeuvres photographiques sont confrontées aux textes de l’écrivain Eddy Devolder.

30 octobre 2009

Expo: Dominic Jacob


Du 31 octobre au 08 novembre 2009
Halle de Grètèdar / Grètèdar / 4960 Malmedy

Première exposition photos de Dominic Jacob.
Photos de Malmedy et de son Cwarmê, de masques vénitiens, ainsi que d’autres photos sous des thèmes variés.

29 octobre 2009

Expo: Celine Marique / Portraits des Interstices

portraits des interstices / Céline Marique
29/10/2009 - 18/12/2009 (Visible les soirs de spectacles dès 19:30)
Vernissage - 3/11/2009 - 18:30.
Théâtre Marni / 25 rue de Vergnies / 1050 Bruxelles

"Dans l’instant qui sépare la réalité de la fiction, les personnages de cette série se donnent à l’espace qui les entoure. Illuminés par un rêve, ils nous capturent dans un non-temps, dans une fixité illusoire."

Expo: Goffin et Etter - Regards Sourds / Kodougou-Le Caire

Exposition: Regards Sourds, Koudougou-Le Caire / François Goffin - Luca Etter
Dans le cadre d'Y a pas d'lézarts / nouveaux horizons
Centre culturel d'Amay / rue Entre-deux-Tours 3 / Amay
du 30 octobre au 15 novembre 2009 / les samedi et dimanche 14h-18h et sur rendez-vous
Vernissage le 30 octobre 2009 à 19h

28 octobre 2009

Expo: Private Parts / Luis Alvarez

'Private Parts' / Luis Alvarez
Galerie 10/12 / 12 rue de la grande île / 1000 Bruxelles
6/11/2009 - 5/12/2009

La série "Private Parts" dont sont extraites les photos présentées à la galerie 10/12, est une recherche au départ du quotidien et de l'intime. Elle vise la capture de moments vécus, en restant en dehors de l'anecdote et dans un cadre qui laisse une grande part à l'imagination pour essayer d'atteindre une qualité d'image plus plastique que documentaire.
C'est une réflexion sur ce qui peut être montré d'un vécu très personnel et sur la manière de le montrer, en travaillant notamment sur le cadre et donc autour de la notion de hors-champ (ce que l'on imagine en dehors du cadre est aussi important que ce qui s'y trouve).
Toute la série a été réalisée à l'aide d'un petit appareil digital, qui tient dans une main et peut être présent à tout moment. La qualité d'image qui en résulte faisant partie intégrante de la série.

27 octobre 2009

Expo: Andre-Philippe Clip / Geometries Derobees

Expo: André-Philippe Clip / Géometries Dérobées
32 tirages argentiques numérisés sur papier Canson

Du 25/10/2009 au 28/12/2009 (de 10 à 15h, du lundi au Vendredi et le vendredi soir)

Café Classé / 196 rue Edith Cavell / 1180 Bruxelles
Contact: clip.andre@skynet.be / cafeclasse@gmail.com

"André-Philippe Clip expose à partir du 25 octobre à la Galerie Café Classé une trentaine de ses photographies. Clip se présente cette fois en adepte du réalisme abstrait. Ses travaux relèvent d’une géométrie de l’apparence qui n’a de rigueur que celle de son regard sur le monde. Clip promène son objectif au hasard de ses pérégrinations, s’arrête devant une pièce de mécanique, un détail de construction, un bout de ferronnerie, un tuyau, un bois peint. Il en débusque les agencements, les articulations, les détails, les structures, les textures, les couleurs. Le résultat libère des images abstraites qui n’en sont pas puisqu’André-Philippe Clip atteste de leur réalité… et se refuse à la retouche. Tout au plus les juxtapose-t-il parfois ou les isole de leur voisinage. A regarder de... - voir suite" (Michel Oleffe)

Expo: Photographier avec étonnement / Des missionnaires en Chine

Expo: Photographier avec étonnement / Des missionnaires en Chine
29.10.2009 > 16.01.2010
KADOC / Vlamingenstraat 39 / B-3000 Leuven

Dès la fin du XIXe siècle, des missionnaires ont pénétré jusqu’aux endroits les plus reculés de Chine. Ils y ont fondé des paroisses, érigé des églises et des écoles, construit des ateliers et des hôpitaux. Et ils y ont pris nombre de photographies. Des raisons très diverses ont motivé ces images : les missionnaires étaient fiers de leurs réalisations et voulaient que leur ordre religieux ou leur famille en garde un souvenir. Ils voulaient révéler des choses incroyables ou souhaitaient mettre leur action en valeur grâce à des expositions ou des publications sur les missions. Il est tout aussi certain qu’ils en éprouvaient le besoin, simplement pour eux-mêmes. Ces documents ont été soigneusement conservés et assortis de commentaires. Il y en a des milliers. Au fil du temps, ils ont acquis une valeur documentaire inestimable. Ils racontent la vie en Chine en des temps révolus. Ils témoignent aussi de l’admiration, de l’étonnement et des émotions de leurs auteurs dont l’œuvre est souvent empreinte de poésie.

Commissaire :
Johan De Vos, journaliste

26 octobre 2009

Expo / 1989 : Un mur est tombe

Expo / 1989 : Un mur est tombé
Festival des Libertés 2009
Au théâtre national / Boulevard Emile Jacqmain 111 - 115 / 1000 Bruxelles
22/20/2009 - 31/10/2009

«En 1989, la chute du Rideau de fer et du Mur de Berlin mobilisaient l'opinion publique et marquaient les débuts de la transition démocratique des Etats d'Europe Centrale et Orientale, vers une Europe libre et unie. Vingt ans plus tard, la Commission européenne célèbre ces événements historiques à travers une exposition de photos emblématiques de Magnum Photos, reflet en images et en émotions de cette révolution démocratique. Cet anniversaire constitue une priorité de communication interinstitutionnelle de l'Union européenne. Toutes les informations sur www.europa1989-2009.eu. (CE)»
Photos de Rene Burri, Ian Berry, Henri Cartier-Bresson, Raymond Depardon, Jean Gaumy, Guy Le Querrec, Mark Power.
Cette exposition est présentée en collaboration avec Magnum Photos. Avec le soutien de la Commission européenne.

25 octobre 2009

Expo / Skateistan

Expo / Skateistan
Festival des Libertés 2009
Au théâtre national / Boulevard Emile Jacqmain 111 - 115 / 1000 Bruxelles
22/20/2009 - 31/10/2009

Skateistan utilise l'apprentissage du skateboard pour rassembler un nombre croissant de jeunes déplacés afghans et leur offrir une éducation de qualité. C'est la première école mixte d'Afghanistan, axée sur l'échange interculturel et l'autonomisation individuelle. Des étudiants provenant de tous les horizons ethniques et socioéconomiques renforcent, au delà de leur pratique du skate, leurs connaissances dans les domaines de la responsabilité citoyenne, des technologies de l'information, des arts et des langues. Skateistan les réunit et les outille pour contribuer au changement de leur société vers le progrès social et le développement.
Une sélection de 15 photos reflète le surréalisme de ce projet unique et ambitieux.

Expo: Sangtiments / Jennifer DES

Preview avant Berlin
La photographie est-elle trop chaire?
Les sangtiments / Jennifer DES
Vernissage le 29 octobre 2009 - 19-23h
Exposition éphémère 29/10/2009-2/11/2009
Young Gallery / Avenue Louise 758 / Wiltcher's Place - Conrad Hotel / 1050 Bruxelles

Jennifer DES est née en 1975 à Bruxelles.
Après avoir suivi les cours à l'ERG/St Luc elle s'engage dans la voie de la photographie numérique en l'an 2000.
Ses travaux, habiles fusions entre documentaire et journal intime, fiction et réalité sont les témoins de moments éphémères. Reflets de notre société, liés à la jeunesse et à la liberté. Rien n'est anodin dans ses mises en scène spontanées.
Des portraits vérités qui dénoncent aussi bien l'amusement que la solitude.
Le jeu du paraître.
C'est sur ce thème que sont créées les premières expositions dans différentes galeries de 2003 à 2005.
Avec un intérêt qui s'accroît pour les réalités sombres... Jennifer DES a changé de cap. Mais ce sont toujours les corps et surtout les jeux d'apparence qui focalisent son attention.
Après s'être attaquée au monde de la nuit, à sa faune interlope et glamour, Jennifer DES s'intéresse au monde de la chirurgie esthétique. Après avoir obtenu les autorisations, par le comité d'éthique hostpitalier à l'hopital Brugmann, Jennifer DES a eu accès aux salles d'opérations. Gros plan sur des corps en métamorphose, où se dévoile une souffrance imposée à la chair pour accéder à la transformation de l'apparence.
C'est lors de l'exposition chez Pierre Bergé, en 2007 au Grand Sablon que les premières images de chirurgie on été montrées au public.
A présent, Jennifer DES revient avec une nouvelle série, en vue de sa prochaine exposition de photographies.

Exposition prochaine à Berlin: Produzentengalerie Hundertmark / Berlin Mitte / 8-1-2010 - 29-1-2010

24 octobre 2009

Leah Bosquet / Femmes d'un jour ?

Femmes d'un jour ? / Léah Bosquet
Festival des Libertés 2009
Au théâtre national / Boulevard Emile Jacqmain 111 - 115 / 1000 Bruxelles
22/20/2009 - 31/10/2009

Autour de la «Femme» et de son image, une expérience hors de la norme, des modèles, des habitudes, de la culture... Une exposition de portraits et un laboratoire pour secouer les clichés. La photographe Leah Bosquet propose aux hommes de venir questionner leur part de féminité et ouvre le débat sur le rôle de la femme dans notre société.
L'exposition évoluera au cours du Festival des Libertés. Un mini studio-laboratoire invitera le public à devenir sujet de la démarche et enrichir de leur féminité la galerie de portraits.
Séances de photo les 23 (18h-21h), 25 (15h-18h), 28 (19h-22h) et 31 (15h-18h) octobre (30 min. par séance, inscription sur place)

Expo: Zpiel / Emois de femmes


Exposition photos / Emois de Femmes / par Zpiel
Du 24 au 31 octobre 2009
Centre de bien-être Fleur de Soi Centre / rue de l'ouvrage 25 / Namur

l'instant figé d'un geste brusque
l'instant figé d'un mouvement libre
l'instant figé d'un regard inquiet
l'instant figé d'un sourire rassuré
l'émoi des femmes s'expose... pour un instant

23 octobre 2009

Expo: Na-Mur / Photographie

Nous fêterons en 2009 les 20 ans de la chute du mur de Berlin avec la manifestation Na-Mur.
Cet événement est un moment majeur de l’histoire récente de l’Europe et a, sans aucun doute, marqué non seulement les esprits mais aussi et surtout le paysage géopolitique mondial...
Il a semblé à l’équipe de l’Isolat asbl que cette date serait l’occasion pour Namur de mettre en place un événement d’envergure.
Namur accueillera à cette occasion, du 24 octobre au 7 novembre prochains, un grand événement appelé "Na-Mur" qui divisera physiquement Namur en 2 et auquel participent d’ores et déjà plus de 50 associations, collectifs et artistes ; soit plus de 4000 participants confirmés.

La photographie en fait partie

Fatal Footprint met en avant celles et ceux qui ont eu à souffrir des conséquences de mines antipersonnel, de sous-munitions ou d’autres engins non explosés dans leur chair, mais aussi l’empreinte laissée par ces armes sur la vie de leur famille et de leur communauté. Pour la réaliser, Handicap International a pu compter sur le talent de trois photographes belges renommés : Gaël Turine, Tim Dirven et John Vink. Ces derniers se sont rendus au Laos, en Colombie, en Ethiopie et au Cambodge d’où ils ont ramené des photos fortes et parlantes.

Le plasticien et photographe Christophe Buekenhoudt proposera une installation à visiter le long du mur. On nous promet une expérience sensorielle intime et émouvante.

Dans le cadre de la “Semaine Européenne de la Démocratie Locale”, le service citoyenneté de la Ville de Namur proposera, avec des photographes du cru de s’interroger sur ce qui, dans une ville, dans son agencement architectural, dans son “plan de secteur”, sépare, unit, crée ou divise des communautés. Une réflexion de citoyens sur l’endroit où ils vivent et sur comment ils y vivent avec d’autres.

Depuis près de quatre ans, Frank Neisse et Alexandra Novosseloff, s'interessent a la problematique des murs. Ils ont parcouru pendant pres de deux ans les murs encore existants autour du monde. Cette étude, agrémentée de magnifiques photos, a donné naissance a un livre, publié aux Editions de la Documentation Francaise, en novembre 2007: "Des Murs Entre Les Hommes". Par ailleurs, le musée du Comite International de la Croix-Rouge à Genève (www.micr.org), a organisé une exposition de ces photos de septembre 2008 a janvier 2009. Un choix effectué parmi les quelque 4000 photographies qu'ils ont ramenées de leurs périples habillera l'Îlot de mur de la Place du Théâtre.

Dans le cadre du FIFF, le FIFF Campus proposera aux jeunes de participer à un concours de photographies sur le thème “Différence et indifférence”. Les 5 lauréats du Prix “Impression” verront leurs photographies imprimées sur le Mur dressé dans NaMur.

Jean-François Jans propose une véritable oeuvre d’art composée d’une photographie du mur de Palestine retravaillée dans un environnement qui fait sens... ou non sens.

EXPOSITIONS DE PHOTOS... UNE HISTOIRE DES MURS SOCIAUX / Actifs depuis bientôt 25 ans dans l’aide sociale (et ce, bien au delà de l’aide alimentaire), les Restos du Coeur se battent au jour le jour pour que tombent des barrières qui excluent chaque jour des femmes et des hommes de notre société. Des photographies, témoignages et réflexions seront imprimées sur le Mur en écho à leurs actions.

DU MUR AU FOSSÉ... PASSER LA BARRIÈRES DE ANNÉES / Une exposition de photographies qui illustrent le dialogue intergénérationnel. Qu’on se le dise: la population vieillit, nous vieillissons tous, il est donc crucial que jeunes et moins jeunes se parlent... pour avoir une histoire commune.

EXPOSITION DE PHOTOGRAPHIES 1989-2009 - ROUMANIE / En 1989, la Roumanie mettait fin, dans la liesse populaire et sous les yeux toujours incrédules des Occidentaux, à plusieurs décennies de dictature et d'enfermement. 20 ans après, des universitaires roumains et belges se proposent d'interroger le chemin parcouru au travers d'une exposition de photos de Roumanie prises hier, avant-hier ou avant 1989. Cette exposition est l'occasion de s'interroger sur ce qui fait l'Europe, les regards que nous portons sur elle 20 ans après la chute de ces murs internes.

Liste des participants

22 octobre 2009

Expo: Michael Kenna / Prolongation

L'exposition Michael Kenna / Oeuvres récentes
initialement prévue du 12/09/2009 au 24/10/2009 (mercredi, samedi - 14-18h)
est prolongée jusqu'au 31/10/2009

Box Galerie / 88 rue du Mail / 1050 Bruxelles

Expo: Mc Bride / Six Years

SIX YEARS
OPENING RECECEPTION / 22/10/2009 / 19:00-21:30

Mc Bride Fine Art / Pourbusstraat 3b / 2000 Antwerpen
Mercredi - Vendredi 14:30 - 18:30
Samedi 11:00 - 16:00

21 octobre 2009

Expo: Maitres de la photographie


Masters of Photography
23/10/2009 - 16/01/2010
Vernissage 22 Oct 2009 - 18h-21h
FIFTY ONE FINE ART PHOTOGRAPHY / ZIRKSTRAAT 20 / 2000 ANTWERPEN

Tous nous promenons dans notre tête toute une librairie visuelle: on peut en parler comme du "musée imaginaire" évoqué par Andé Malraux. Grâce à la photographie, nous sommes capables de créér un tel musée visuel et virtuel. Nous collectionnons les artéfacts de leurs reproductions photographiques dans les livres et magazines et les visualisons en notre musée privé. Certaines phographies d'art sont ainsi devenues des icônes, précieusement transportées dans nos têtes et esprits. Ce sont les photos réputées des maîtres de la photographie des 20ème et 21ème siècle; chacun d'entre eux pionnier et défricheur - innovateurs et pionniers pour ce medium -.

Avec l'exposition ‘Masters of Photography’, Fifty One Fine Art Photography est heureuse de montrer une sélection importante de ces photos et photographes importants. Irving Penn, Robert Frank, Lee Friedlander, Seydou Keita, Arnold Newman, Richard Avedon et Cindy Sherman, entre autres, sont quelques uns de ces maîtres que nous voulons honorer. Notre perspective et sélection seront des plus arbitraires et personnelles au travers de tous les genres habituellement acceptés et des noms reconnus.
Des maîtres du portrait, comme Arnold Newman, Seydou Keita et Malick Sidibé cotoyeront les photographies documentaries de William Klein et Robert Frank, par exemple, ainsi que des genres plus contemportains comme les arrêts sur image de Cindy Sherman.
De plus, cette célébration des maîtres annonce bien à propos le dixième anniversaire de la galerie, en 2010, qui culminera en un événement exclusif à l'été 2010.

Les artistes:
William Klein, Irving Penn, Frank Horvat, Robert Frank, Seydou Keita, Malick Sidibé, Hiroshi Sugimoto, Arnold Newman, Richard Avedon, Cindy Sherman, Diane Arbus, Lee Friedlander, Stephen Shore, Gary Winogrand, Duane Michals, Ray K. Metzker, Saul Leiter, Harry Callahan

18 octobre 2009

Expo: Still Life / Photographie chinoise contemporaine

Expo: Still Life / Photographie chinoise contemporaine
18.10.2009 > 24.01.2010
Palais des Beaux-Arts

Cette exposition de photos présuppose que le concept Still Life (Nature morte) soit ici compris comme une sélection d’images méditatives de la réalité chinoise. Ce sont les objets apaisés de HAN Lei ou les compositions dessinées par HONG Lei qui sont les plus proches de ce que nous entendons par natures mortes, mais les milliers de données scannées par HONG Hao doivent se lire également dans cette optique. Minimalisme, répétitivité et conceptualisme sont les procédés utilisés par LI Yongbin, MO Yi et le duo d’artistes RongRong & inri. A l’inverse, RUAN Xiaorong, XIONG Wenyun, ZHAO Ling et Adou livrent des images durables de leur expression personnelle à partir de paysages ruraux ou urbains. Cent photographies d’art dans une sélection et une production du Three Shadows Photography Art Centre, Beijing.

Commissaires :
ZHANG Li, Art Director Three Shadows Photography Art Centre (Beijing)
Frank Van Haecke, BOZAR

17 octobre 2009

Expo: The State of Things : Brussels/Beijing

The State of Things: Brussels/Beijing
18.10.2009 > 10.01.2010
Palais des Beaux-Arts

Avec l’avènement de l’art pour l’art, on a cru un temps que la pratique artistique pouvait se soustraire à la trivialité de la société. Mais n’en est-elle jamais que le reflet et le condensé ?
C’est à cette réflexion que vont s’atteler les artistes contemporains AI Weiwei et Luc Tuymans. À travers une sélection pertinente d’œuvres actuelles d’artistes chinois (CHI Peng, JING Kewen, WANG Xingwei, …) et belges (Ann-Veronica Janssens, Wim Delvoye, Ana Torfs, Francis Alÿs, …), AI Weiwei et Luc Tuymans vont questionner le pacte faustien qui unit aujourd’hui l’artiste et le marché de l’art, la création et le marketing. Et comment y répondre dans une Chine en plein boom, aux prises avec toutes ses contradictions, et dans la lilliputienne Belgique qui a fait de Luc Tuymans son artiste le plus important et son plus cher héraut. Le projet se situe dans le débat autour des grandes expositions qui témoignent des hégémonies changeantes dans le monde de l’art. The State of Things.
Brussels/Beijing nous rappelle les célèbres expositions au Centre Pompidou Paris/New York (1977) et Paris/Moscou (1979) qui investiguaient, il y a 30 ans, les sphères d’influence culturelles les plus importantes du modernisme. Le projet de Luc Tuymans et d’AI Weiwei transpose de façon subtile ce modèle vers l’avenir.

Artistes Chinois :
CHI Peng, DING Yi, HE Yunchang, JING Kewen, LI Dafang, LI Zhanyang, LIN Yilin, LIU Wei, LIU Xiaodong, LU Qing, WANG Luyan, SHI Guorui, SUI Jianguo, XU Zhen, YAN Lei, YANG Fudong, ZHENG Guogu, ZHOU Xiaohu, SHI Jinsong, KAN Xuan, SHANG Yang, LIN Tianmiao, XIA Xiaowan, WANG Xingwei

Artistes Belges :
Francis Alÿs, Carla Arocha, Sven Augustijnen, Guillaume Bijl, Dirk Braeckman, Jef Cornelis, Jos De Gruyter & Harald Thys, Wim Delvoye, Danny Devos, Robert Devriendt, Patrick Everaert, Jan Fabre, Dora Garcia, Geert Goiris, Johan Grimonprez, Kati Heck, Ann-Veronica Janssens, Bernd Lohaus, Benoit Platéus, Ana Torfs, The Intruder, Joëlle Tuerlinckx, Dennis Tyfus/Vaast Colson in samenwerking, Jan Van Imschoot, Vanessa Van Obberghen, Jan Vercruysse, Gert Verhoeven

Commissaires : AI Weiwei ; FAN Di’an, Directeur du National Art Museum of China (NAMOC), Beijing ; Luc Tuymans ; Philippe Pirotte, Directeur Kunsthalle Bern

16 octobre 2009

Expo: Wang Gang - Interior Portraits

Wang Gang - Interior Portraits
16.10 > 17.12.2009
Le BRASS (Centre culturel de Forest) / Avenue Van Volxem 364 / B-1190 Bruxelles

Les portraits en clair-obscur de Wang Gang invitent à découvrir d’autres réalités, des alternatives à l’uniformisation du monde moderne : deux minorités chinoises, les Yi du Sichuan et les Tibétains à proximité de Lhassa et dans le Qinghai. Des portraits intemporels bien plus proches de la peinture ancienne européenne que de la photographie de voyage ou du documentaire ethnologique.

Commissaire :
Christine De Naeyer, Commissaire indépendante

15 octobre 2009

Stage photo en Belgique

Stage: Jean Marie Vandeloise / Etat de Grace

Dans la lignée de mon exposition de septembre, je reprendrai cette thématique pour ce premier stage ardennais.
Date: 14-15 novembre 2009
Où: Ardenne belge, région de la Semois, 150 kms de Bruxelles - 2h en train
Qui: Minimum 4 pers, max 6, du photographes débutants assumant techniquement son matériel photo au pro désirant se ressourcer
Quoi: Photo noir et blanc.
Philosophie : Depuis de nombreuses années, je travaille sur mon environnement quotidien, celui que je côtoie dès que je sors de chez moi, ma chère campagne, ma chère Ardenne, cette indispensable nature. Une réalité, normale, commune; s’en emparer ! Se l’accaparer, seulement se l’accaparer pour la transformer, pour la sublimer. Les choses ne prennent de l’importance que par la qualité du regard que l’on pose dessus. Ma « quête » de photographe est de les mettre en lumière, en images, aussi insignifiantes soient-elles, dans leurs plus belles majestés. De révéler leurs plus beaux atouts. De pressentir l’alchimie du bonheur, égoïstement, du mien. J’aime l’accessibilité des images simples, la sérénité qu’elles dégagent. J’apprécie de changer les codes de l’ordinaire, d’insinuer une autre lecture, personnelle, pour magnifier un univers poétique.
Animation: Jean-Marie Vandeloise - http://photosnoiretblanc.blogspot.com/
Rens et réservation : Info@achromatic.be - 0032/476971989 -
Date limite d'inscription: 11/11

Expo: Andre Van Bever

Hommage à André Van Bever
15/10/2009 - 30/10/2009 - de 10h00 à 17h00
Autoworld / Parc du Cinquantenaire, 11 / 1000 Bruxelles

Bien des années avant que les Grands Prix ne soient retransmis en direct, que des émissions spéciales fassent vivre - en direct ou à peine différées - les moments forts des rallyes et des courses d'endurance, c'est dans les quotidiens, grâce aux reportages photographiques, qu'il fallait aller rêver de pneus qui crissent et de moteurs qui vrombissent.
Un des grands noms de la photographie automobile d'antan est sans conteste notre compatriote André Van Bever. Il débute sa carrière de photographe professionnel en 1946 pour le journal "les Sports". Un an plus tard, il fait sa première "couverture" avec le Grand Prix d'Europe lors de la réouverture du Circuit de Francorchamps. Peu à peu, André Van Bever constitue un véritable trésor de mémoire : 50.000 images automobiles (courses et rallyes belges et européens) dont il a minutieusement classé et listé tous les clichés... bien avant l'heure informatique.